Partager
Version imprimable

Current Size: 100%

Echillais

L'étape romane incontournable

Sur la rive gauche de la Charente, on arrive à Echillais, une étape romane majeure, arrêt incontournable sur le circuit des Églises romanes de Saintonge.

 

Sur la route des églises romanes

L'attraction phare de ce lieu est sans aucun doute son église romane du 12ème siècle : l'Église Notre Dame de l'Assomption classée monument historique, et en particulier sa façade, richement décorée.

Vous y trouverez même, à bien y regarder, la statue de la Grand'Goule : ce monstre mythologique du Poitou. Tout aussi remarquable : son abside et ses chapelles seigneuriales.

 

Le Pont Transbordeur

C'est entre Echillais et Rochefort, sur le site de Martrou, que se dresse le tout dernier Pont Transbordeur de France, construit par Ferdinand Arnodin en 1900. Il vient emjamber la Charente de son imposante carcasse métallique et constitue ainsi la frontière naturelle entre l'Aunis et la Saintonge. Il permet aux piétons et aux vélos de franchir la Charente.

En travaux pour plusieurs années, le bateau passeur RIVÉO permet la traversée entre Rochefort et Echillais : de cette façon, la vélodyssée s'effectue grâce à cette liaison ! 

En été, les visites théâtralisées du Pont Transbordeur permettent une découverte inédite et décalée de ce site !

La Maison du Transbordeur, à côté de l'édifice rive gauche de la Charente, est un centre d'interprétation entièrement dédié aux franchissements d'eau. Vous, visiteurs, pourrez y découvrir les ponts les plus surprenants d'ici et d'ailleurs.

Pont transbordeur -Rochefort Echillais unique en France

Promenez-vous à Echillais

Parcourez les terres hautes et les terres basses à la découverte de jardins, de fontaines, de lavoirs restaurés, d'anciennes fermes, des canaux, de chenaux et de ponts qui témoignent encore de la ruralité de ce site.

 

La Limoise et les jeudis de Pierre Loti

Connaissez-vous Pierre Loti, l'écrivain et officier de marine rochefortais ? C'est à la Limoise, lieu-dit à côté d'Echillais, qu'il passa tous les jeudis de son enfance.

Il raconte avec détail et émotion les souvenirs qui lui restent de cet endroit dans Le Roman d'un enfant. À ce propos, l'avez-vous lu ? La propriété appartenait à des amis de la famille Viaud, et c'est là que le jeune Julien, qui prendra son pseudonyme bien plus tard, jouait des journées entières avec sa petite amie Lucette, entre les chèvrefeuilles et les fougères du jardin sauvage qui était pour lui synonyme de paradis terrestre.

Si la propriété privée ne se visite pas, il n'en demeure pas moins intéressant d'y faire un saut (la maison typiquement charentaise, l'ancien chais) afin d'imaginer les scènes de l'enfance de l'auteur et pourquoi pas, pousser jusqu'au canal de la Bridoire par les sentiers à travers les bois.

 

À ne pas manquer !

 

Venir à Echillais


Agrandir le plan