Rochefort Océan, destination Nature tout naturellement – Episode 1

Respirez, observez, savourez, écoutez… Immergez-vous dans un Grand Site ! © Images & Emotion

Le Grand Site "Estuaire de la Charente et Arsenal de Rochefort"

Le Grand Site "Estuaire de la Charente et Arsenal de Rochefort" s’étire sur les des rives de la Charente entre Cabariot et l’embouchure du fleuve, sur une zone délimitée par les îles d’Aix et Madame et le village de Cabariot.

Ce territoire classé Grand Site en 2013 est sur la voie pour devenir un Grand Site de France au même titre que d’autres lieux prestigieux comme la Baie de Somme, les Iles Sanguinaires, le Puy de Dôme… mais aussi le Marais Poitevin…

Nul doute que cet ensemble prestigieux riche d’un patrimoine bâti et naturel a toute sa place parmi les 17 sites labellisés Grand Site de France.

Ici, la Charente a dicté sa loi, a dessiné un territoire où terre et eau se confondent. Cette nature authentique nous offre une mosaïque de paysages : prairies, anciens marais salants, lagunes, vasières… A l’embouchure, de part et d’autre de l’estuaire, les presqu’îles balnéaires et ostréicoles de Fouras-les-Bains et de Port-des-Barques sont des lieux de vie, de promenade, de vacances… privilégiés. Face à elles, les îles d’Aix et Madame, véritables bulles d’évasion, vivent au rythme des marées.

Ici, le patrimoine historique et bâti est exceptionnel. Là encore, la Charente a dicté sa loi. N’est-ce pas pour sa situation géographique singulière dans un méandre du fleuve que le Roi Soleil donna l’ordre à Colbert d’y édifier « le plus bel Arsenal du Royaume » ? En plus de cette protection naturelle que lui confèrent la Charente et les îles, un système défensif hors du commun de forts et de fortifications sera mis en œuvre : le fort Enet, le fort Vauban, le fort Boyard bien-sûr, le fort de l’île Madame, le fort Liédot, le fort Vasou…

Soyez nos invités… Pénétrez dans ce territoire grandeur Nature où il est bon de lâcher prise, de mettre tous ses sens en éveil pour ressentir pleinement l’esprit des lieux… Respirez, observez, savourez… écoutez… cette nature fragile et généreuse.

Sur nos sentiers de randonnée, à pied ou à vélo,

RESPIREZ !

Parmi les nombreux sentiers de randonnée du territoire, il y a une escapade nature que j’aime particulièrement et dont je ne me lasse pas, c’est le tour de la plus petite des îles charentaises : l’île Madame.

Allez, je vous accompagne vers ce « petit bout du monde », ce havre de sérénité où vous reviendrez à l’essentiel. Depuis la presqu’île de Port-des-Barques, à marée basse, empruntez « la passe aux bœufs ». Autour de vous, s’étend l’estran… Suivez le sentier qui fait le tour de l’île.

Profitez-en, c’est le moment de RESPIRER un bon bol d’air pur et iodé !

Tout au long du parcours, pendant 2h, admirez les carrelets et le panorama sur les îles d’Aix et d'Oléron, les forts Enet et Boyard, observez les mouettes et les aigrettes, faîtes une halte au fort de l’île et à la croix des Galets, en souvenir des prêtres déportés lors de la Révolution puis rencontrez Elisabeth et Jean-Pierre à la ferme aquacole.

Vous êtes sur un site naturel remarquable, vous vivez une expérience Grand Site !

Dans nos Réserves naturelles,

OBSERVEZ !

A la Station de Lagunage, à la Réserve naturelle de Moëze ou à Yves, vous avez rendez-vous avec les oiseaux migrateurs lors des nombreuses visites organisées par la Ligue de Protection des Oiseaux.

Rejoignons Nathalie, Philippe, Christophe et partageons avec eux ce bonheur simple de l’observation des oiseaux. Ils nous racontent la vie de ce patrimoine naturel fabuleux au fil de l'année.

« L’attente des premiers vols d’oies cendrées en octobre sur la route de l’Espagne, la surprise procurée par l’observation précoce d’une huppe fasciée fin janvier sur la dune de Plaisance, le plaisir avoué pour le premier mâle de gorgebleue arrivé à l’heure le long du chenal de Brouage début mars, les milliers de bécasseaux, pluviers, courlis et barges, ces extraordinaires migrateurs au long cours qui dictent la vie de la Réserve naturelle au long de l’année ».

Philippe, conservateur de la Réserve naturelle de Moëze

« Du printemps à l’été, la réserve se prépare à accueillir les oiseaux brouteurs de l’hiver. Après les fortes chaleurs de l’été, les paysages sont grillés par le soleil, avec l’automne, tout va se remettre en eau progressivement. Les prairies inondées vont devenir d’excellents espaces appréciés par l’ensemble des oiseaux qui sont ou non en transit. Les herbiers de zostère, dans les immenses vasières, à la fois source de nourriture pour les oiseaux et lieu de ponte pour de nombreuses espèces marines, sont de magnifiques décors pour l’observation ».

Nathalie, responsable animation de la Réserve Naturelle de Moëze

« Cet espace protégé composé de lagunes et des bassins aménagés par la Ligue pour la Protection des Oiseaux occupe une position géographique stratégique sur l’une des principales voies de migration des oiseaux. Elle draine de nombreuses espèces lors des passages migratoires de printemps et d’automne et des espèces nordiques pour leur hivernage. Plus de 200 espèces d’oiseaux sont recensés sur le site et plus de 3000 oiseaux hivernants dont le canard souchet, la sarcelle d’hiver, l’oie cendrée… ».

Christophe, responsable de la Station de Lagunage à Rochefort

Vous êtes dans des refuges préservés, des havres de paix, vous vivez là une autre expérience Grand Site !

Fin de l’épisode 1 Rochefort Océan, destination Nature tout  naturellement…

Je vous donne rendez-vous bientôt pour l’épisode 2…

Commentaires

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.