-A +A

Musée de la Nacre à l’île d’Aix

L’un des derniers nacrier de France partage avec vous son savoir-faire et son travail de la nacre, précieuse matière irisée.

Gallet Nacre, le début de la nacre à l’île d’Aix

Tout commence en 1954. L’artisanat sur l’île débute avec la création de Gallet Nacre, par Léon Gallet. L’entreprise familiale qui crée les fameuses poupées en coquillage, mais aussi des bijoux et objets en nacre, va même employer jusqu’à 40 personnes !

Dans les années 80, Gallet Nacre connaît une baisse d’activité et de moins en moins de personnes sont formés au métier de nacrier en France…

C’est sans compter Hervé, le fils de Léon, qui reprend l’affaire et devient le dernier nacrier du pays. L’artisan passe ses journées à poncer, polir, pour dévoiler la beauté irisée des coquillages.

Le travail de la nacre mis en scène au musée

Depuis 2005, Hervé vous ouvre son Musée de la nacre et met en lumière, pour vous, le travail de la nacre, devenu une spécialité de l’île d’Aix, et son métier fait de patience et de persévérance.

Suivez la muséographie de l’exposition qui met en scène la nacre dans tous ses états, de simple coquillage, du traitement jusqu’au produit final : bijoux, objets de décoration, poupées…

Comprenez comment se forme biologiquement la nacre et comment on la travaille depuis les années 50 sur l’île d’Aix… Peut-être certains seront-ils inspirés par ce métier, unique en France ?

Ne ratez surtout pas cette étape incontournable de l’île d’Aix !