-A +A

Le chantier de la réplique de l'Hermione

La construction de la réplique de la frégate Hermione, une extraordinaire aventure humaine et technique pendant 18 ans.

La réplique de la frégate Hermione, un projet audacieux

En 1927, l’Arsenal maritime vient de fermer. Après la deuxième guerre mondiale, il est très abîmé puis tombe dans l’oubli durant des années.

Dans les années 70, la ville de Rochefort décide de restaurer l’Arsenal maritime. La Corderie Royale, réhabilitée en 1985, retrouve ainsi ses lettres de noblesse.  

Pendant deux siècles et demi, 550 navires furent réalisés dans cet Arsenal de Rochefort. Pourquoi ne  pas en reconstruire un ?   

La recherche dans les archives du port est lancée. Ce bateau, né à Rochefort, sera la réplique de la mythique Hermione, la frégate qui transporta La Fayette vers la guerre d’indépendance des Etats-Unis…

Mais où sont donc passés les plans de la frégate de 12 armée de 26 canons de 12 livres, l’Hermione ? Ironie du sort ! On retrouve à Greenwich, en Grande-Bretagne, les plans de la soeur de l’Hermione, la Concorde.

La réplique de la frégate Hermione, un projet associatif

En 1992, l’association Hermione - La Fayette voit le jour sous l’impulsion de Jean-Louis Frot, maire de Rochefort, Erik Orsenna, écrivain et académicien. Benedict Donnelly en devient le président.  

A ce jour, plus de 5 000 fidèles adhérents suivent encore les aventures de la belle Hermione !

Le challenge du chantier spectacle de la réplique de l’Hermione

Souvenez-vous, c’est au printemps 1997 que la quille centrale du navire du XVIIIe siècle est posée.

Pas moins de 2000 chênes sélectionnés dans les forêts françaises, 1000 poulies, 400 000 pièces de bois et de métal, environ 25 km de cordage pour le gréement et 2131 m2 de voiles… seront nécessaires.

Imposante, d’une largeur de 11 m et d’une longueur de 44.20 m, elle est équipée de 3 mâts. Le navire se compose de 3 ponts pour les manœuvres, l’artillerie, les repas et le repos des gabiers.

Le 18 avril 2015, l’émotion est palpable. Des milliers de spectateurs salue l’Hermione, de Rochefort à l’estuaire, jusqu’à l’île d’Aix. Etiez-vous là ?

Ce jour-là, ce “chef d’œuvre collectif” comme le soulignait le Président François Hollande depuis Fouras-les-Bains renoue avec son passé sur les traces de La Fayette… tout au long d’un périple de 4 mois…