-A +A

La belle histoire de la frégate Hermione

Née à Rochefort au 18è siècle, l’Hermione devient frégate de la liberté et symbole de l’amitié franco-américaine.

L’histoire de la construction de la frégate Hermione

Nous sommes en 1779. Au coeur de l’Arsenal maritime de Rochefort, Chevillard Aîné termine les plans d’une série de frégates dont l’Hermione.

Charpentiers, forgerons… et bagnards s’activent. Il faut finir la construction de la frégate Hermione, petite-fille de l’océan selon la mythologie grecque.

Souvenons-nous, de l’autre côté de l’Atlantique, gronde la guerre d’indépendance...

L’Hermione, plus légère qu’un vaisseau de guerre, sera rattachée à une escadre pour servir d’éclaireur et porter assistance aux navires de guerre en difficulté lors d’une bataille…

L’Hermione et La Fayette dans le conflit pour l’indépendance des États-Unis

Notre Hermione, construite à Rochefort, quitte l’Arsenal en 1780, avec à son bord Gilbert Motier, marquis de La Fayette, pour prendre part à ce combat pour l’indépendance.

Sous les ordres de La Touche-Tréville, la vaillante Hermione, participe à des victoires décisives et devient à tout jamais symbole de liberté et de la fraternité franco-américaine.

Le naufrage de la frégate Hermione       

Quatorze ans après la naissance de l’Hermione, notre “héroïne des mers”, amarrée à Nantes, reprend du service pour escorter des bâtiments de guerre.

Cette mission ordinaire sera la dernière… A peine sortie de l’estuaire de la Loire, la frégate s’échoue au large du Croisic, abandonnée à son inexorable sort.    

Nous voilà en 1984, au large du Croisic, un passionné d’archéologie sous-marine plonge et découvre une épave disloquée, recouverte d’algues.

Après des recherches dans les archives de la Marine, nul doute, Michel Vasquez, vient de sortir de l’oubli la mythique frégate de la liberté !

Le saviez-vous ?

L’ancre et trois de ses canons sont exposés au château des Ducs de Bretagne à Nantes.

La reconstruction de la frégate Hermione

Au début des années 80, un groupe d’amis souhaite redonner vie à l’arsenal maritime de Rochefort, cet arsenal que Louis XIV avait voulu comme “le plus bel arsenal du royaume”.

C’est ainsi que naît le projet fou de reconstruire un bateau au coeur de ce patrimoine maritime d’exception restauré...