L'info pour les prestataires Post-Covid 19

A l'attention des partenaires touristiques Rochefort Océan

Guide sanitaire ré-ouverture des restaurants et activités Indoor - 29/05/2020

Document Unique d'Evaluation des Risques Professionnels -il s'adresse aux restaurants, terrasses, cafés, bars à ambiance, discothèques, bowling, thalasso... l'UMIH propose un guide complet sur les protocoles à mettre en place pour les gestes barrières et accueillir les clients.

Situation sur le thermalisme

Actualité au 13 mai 2020 : un premier retour suite à la réunion avec le Club des villes thermales et le CNETh 

  • Constitution d'un référentiel sanitaire au niveau national pour les établissements thermaux. Le respect de ce référentiel sera le préalable à toute réouverture. Il devrait être prêt d'ici fin mai et sera communiqué aux établissements. La DGS (Direction Générale de la Santé) va faire la synthèse des recommandations et la transmettre aux ARS (Agences Régionales de Santé) pour le suivi. 
  • La date de réouverture des établissements thermaux est prévue entre fin juin (au mieux) et fin juillet. Mais, il n'y aucune garantie nationale pour le moment sur une date précise, tout dépend de l’évolution de l'épidémie.

 

Il y aura des prérequis à respecter sur chaque station thermale :

  • Mise en place d'une structure de coordination COVID dans chaque station,
  • Prérequis technique (prélèvement et analyse obligatoire),
  • Information et formation obligatoire des personnels,
  • Plan de zonage de l'établissement thermal,
  • Prise en charge des curistes infectés.

Chaque établissement devra respecter ces 5 critères.

Les analyses avant l’ouverture de chaque établissement prennent au moins 15 jours et peuvent retarder les ouvertures par rapport au feu vert national. Il faut 4m2 pour chaque curiste et le personnel. Le port du masque sera obligatoire si la distanciation physique n'est pas possible. Pour certains soins les masques seront obligatoires. Aucun masque n'est adapté à l'hydrométrie de chaque établissement, ce qui pose des problèmes de sécurité et de respiration pour les curistes. Michelin a proposé une version beta, mais elle n'est ^pas adaptée. Il y aura une obligation d'une prise de température pour les curistes par caméra thermique ou thermomètre laser dans chaque établissement à l'entrée. Notre rôle va être d'informer sur ces mesures de sécurité et faire que les hébergeurs s'adaptent pour rassurer les curistes dans les prochains mois.

Les actions engagées au niveau des CPAM :

  • Les prescriptions de cure sont possibles depuis 1 semaine,
  • La prise en charge des cures interrompues pourra être faite ou bien le curiste pourra programmer une nouvelle cure intégralement,
  • Prolongation de la saison thermale de 1 à 3 semaines autorisée,
  • Avance de trésorerie de la CNAM : 1/12éme par mois de fermeture par rapport à l'année 2019,
  • Le thermalisme sera intégré à la filière tourisme, ainsi que les établissements qui ne sont pas affiliés habituellement à la branche thermale mais qui en dépendent (ex. blanchisserie...),
  • Mesures fiscales en négociation,

Les saisonniers en activité partielle auront leur droit au chômage rechargé (visiblement les OT en zone thermale pourront déroger à la nouvelle règle et rester sur la règle valable avant le 31/05 - un point à vérifier le 14/05 avec une confirmation par Bruno Le Maire au comité interfilière touristique),

Le problème de la responsabilité dans le cadre de l'activité professionnelle ne pourra pas être mis en cause. si un curiste tombe malade. 

Cette période va être l'occasion de repenser la prise en charge thermale par rapport aux infectés Post-COVID. Un programme de prise en charge va être proposé par une prise en charge par l'assurance maladie. Il y aura aussi un renchérissement de la cure en 2021. A ce jour, 5 établissements thermaux risquent de fermer en France, étant en difficulté financière. ADN Tourisme est en train de créer un référentiel sanitaire pour les meublés et chambres d'hôtes. Il y aura peut-être un référentiel sanitaire à créer pour chaque station thermale. Le club des villes thermales va se saisir de la question. 

L' activité de votre entreprise est impactée par le Coronavirus COVID-19

Entreprises du secteur du Tourisme, identifiez les aides auxquelles vous avez droit.

Le Ministère de l’Économie et des Finances en collaboration avec Bpifrance et la Banque des Territoires

 ICI

Retrouvez-les fiches techniques sur les mesures de soutien et les contacts utiles pour vous accompagner ci-dessous. 

Ordonnance prise en application de l’article 11 de la loi n° 2020-290 du 23 mars 2020 d'urgence pour faire face à l'épidémie de covid-19

Comment les hébergeurs doivent répondre ?

Face à la fermeture de la cure thermale de Rochefort, de nombreux séjours de curistes sont brutalement interrompus ou bien annulés pour les prochaines semaines. L'office de tourisme Rochefort Océan vous accompagne pour répondre et agir au mieux face à cette situation "exceptionnelle", en s'appuyant sur son service juridique.

La CARO vous aide : commerces et entreprise

Suspension des prélèvements de loyers et charges à ses locataires....

L'actualité de l'Agglomération Rochefort Océan

Retrouvez toutes les informations concernant les mesures et restrictions concernant le territoire, les administrations... Les contacts, astreintes, services...

Le Ministère de l'économie pendant le COVID - 19

Chefs d'entreprise, vous vous interrogez sur les mesures de soutien prévues par le Gouvernement face à l'épidémie du coronavirus. Report des loyers, des factures d'eau, d'électricité, URSSAF, impôts directs...Connaître les différentes aides de soutien financier, trésorerie, à qui s'adresse les 1500€...Comment être accompagné dans vos démarches. Consultez les Foires aux Questions et obtenir les contacts des contacts des CCI et CMA.

Faire face à la crise pour les Associations

Dans le cadre de la pandémie du covid-19, les associations peuvent, elles aussi, bénéficié d'aides et surtout prendre connaissance des différents dispositifs existants : quelles sont les mesures pour les employeurs, faire face en restant solidaire, connaître les actions de bénévolat, quels outils peuvent aider pour garder du lien, collaborer, échanger à distance....

Le Département de la Charente-Maritime a voté un dispositif pour venir en aide aux associations ayant subi des pertes liées à la crise sanitaire et qui ne peuvent les absorber avec leur fonds associatif.
Attention à bien lire le règlement pour savoir si vous êtes éligible au dispositif.

Vous trouverez ci-dessous le règlement et le formulaire pour solliciter une aide à renvoyer par retour de mail à associationscovid19@charentemaritime.fr