-A +A

St Jean d’Angle, le château médiéval

Partez à l’assaut du château-fort, témoin du Moyen-Age et Lauréat Grand Prix “La Charente-Maritime, ma préférence “ !

Village médiéval au milieu des marais salants de Rochefort Océan

A l’époque médiévale, le sel était considéré comme de l’or blanc. Il était le seul moyen de conserver les aliments comme la viande, poissons… pendant une longue période.

Savez-vous que toute l’Europe du Nord se déplaçait sur le territoire de la Saintonge pour ce précieux bien et c’est d’ailleurs ce qui fait la richesse du Seigneur Lusignan, fameux bâtisseur du château-fort de St Jean d’Angle au milieu des marais.

N’attendez plus, le seigneur du lieu est prêt à vous faire découvrir ce joyau, nommé Lauréat Grand Prix #CharenteMaritime 2016 pour son dynamisme. 

L’histoire du château-fort de St Jean d’Angle

Imaginez ce château-fort, à deux pas du port de Brouage, dont la construction a débuté en 1180 pour assurer la protection des marais salants…

Le donjon coquille, un modèle anglo-normand

Avec ses murailles de 20 mètres de haut et sa construction en cercle à l’anglaise, unique en France à l’époque, le Seigneur Lusignan s’offre une vue dégagée sur un océan de marais ! Conçu sur le modèle du ‘shell-keep’ – littéralement donjon-coquille, le château se définit par un ensemble situé sur une motte reconstituée, entouré de douves et formé d’une courtine circulaire contenant des bâtiments résidentiels disposés autour d’une cour centrale. Deux tours flanquent le rempart et l’ensemble est fort bien conçu tant pour la défense passive que pour la défense active. 

La forteresse devient résidence

Au début du XVIIe siècle, la fille de Louis, Charlotte Saint-Gelais de Lusignan, restaure le château abîmé par les mousqueteries successives. Elle remplace le pont-levis par un pont de pierre dormant, ouvre de vastes fenêtres et, comble de modernisme, fait construire des latrines. Un jardin à la française complète la transformation. La forteresse médiévale devient une résidence agréable où se réunit la noblesse des environs. 

Connaissez-vous la fée bâtisseuse Mélusine, protectrice de St Jean d’Angle, qui a permis au château-fort de résister à 16 sièges ? Cherchez sa représentation sur les murailles du château !

Le temps de la restauration

En décembre 1994, Alain Rousselot l’acquiert avec la ferme intention de le rénover. Une fois la végétation retirée, l’état des lieux est désastreux. Des travaux importants, entrepris en collaboration avec les Monuments de France, vont durer de janvier 1995 à l’année 2000. Pas moins de 76 000 litres d’eau mélangée à de la chaux sont coulés dans les moindres creux du rempart. Un travail colossal est effectué, sauvant le château in extremis.

Son propriétaire a toujours dit  que :

Le château de Saint-Jean-d’Angle est vieux de plus de 800 ans, correctement entretenu, il sera encore debout dans 800 ans 

En 2003, pour la qualité exceptionnelle de cette restauration, le Grand Prix des Maisons françaises et le Prix Europa Nostra, sont remis à Alain Rousselot.

Immersion au château fort du Seigneur Lusignan

Partez à la conquête du château-fort de St Jean d’Angle, pour une immersion au XIIe siècle.

Dès votre arrivée, toute la famille endosse l’habit du chevalier ou de la princesse et découvre le campement militaire du Moyen Âge, le potager aux légumes d’antan et les animaux dans la cour.

En passant le pont dormant de l’entrée du château fort, vous entrez au Moyen Âge, l’architecture du château fort vous protège en cas de siège soudain !       

Encore plus exceptionnel, initiez-vous au lancer de pierres avec les dernières catapultes en fonctionnement en Charente-Maritime !     

A faire en famille    

Restaurez-vous en famille sur les aires de pique-nique du château. Si vous n’avez rien prévu, des paniers-repas sont en vente.

Avec la Carte Privilège de l'Office de tourisme, bénéficiez d'une tarification préférentielle.
Site internet du Château de Saint d'Angle