-A +A

Le futur de l'Hôpital de la Marine

Un projet d'envergure pour transformer ce bâtiment emblématique rochefortais en établissement thermal

Comment faire revivre cet édifice pavillonnaire dédié à la santé ?

Imposant monument situé à quelques pas des thermes de Rochefort, l’ancien hôpital de la Marine intrigue. Inauguré en 1788, cet établissement à l’architecture typique du 18e se composait d’un hôpital, de l' École de médecine navale, d’une chapelle et de logements pour le personnel.

Au cœur d’un projet de reconversion ambitieux, la Ville de Rochefort souhaite réhabiliter ce patrimoine en y transférant les thermes dans un nouvel établissement à l'arrière de cet ancien hôpital.

 

Fiche d’identité de l’Hôpital de la Marine

  • Ingénieur : Pierre Toufaire
  • Inauguration : 1788
  • Lieu-dit : Hôpital de la Butte
  • Architecture : inspirée du Royal Navy Hospital de Stonehouse (1762)
  • Capacité d'accueil maximum : 1200 malades 
  • 1983 : fin de son utilisation par la Défense
  • 1989 : bâtiments vendus à une société immobilière
  • 2018 : achat de 7ha de terrain, à l’arrière de l’Hôpital, pour 1€ symbolique par la Ville de Rochefort
  • Propriétaire actuel du bâti : la famille Cohn

Un renouveau pour la 6ème destination thermale de France

Rochefort accueille actuellement près de 20 000 curistes par an. Son eau riche en magnésium permet de soigner de nombreuses pathologies aussi bien en rhumatologie, qu’en dermatologie et phlébologie.

Transférer les thermes à l’arrière de l’ancien Hôpital donnerait une seconde vie à ce monument tout en augmentant la capacité d’accueil et l’offre en thermo-ludisme (cures de courtes durées). Le dénivelé naturel du terrain serait utilisé pour intégrer au mieux les nouveaux thermes dans le paysage. Les pavillons devraient accueillir un hôtel de luxe, une résidence de tourisme, un restaurant voir même un casino. 

Pour trouver de l’eau potable, un premier puit est réalisé à Rochefort à partir du 1861. Une eau à 40°C, très minéralisée et non consommable, est trouvée à 856m de profondeur. Les carottes de ce premier forage sont conservées à l’École de Médecine navale. Le puit utilisé par les thermes actuels date du milieu du XXe siècle.

Zoom sur la 1ère école de Médecine navale au monde

L'ancienne École de Médecine navale occupe toujours l'un des pavillons de l'Hôpital. Née de la volonté de Jean Cochon-Dupuy, médecin recruté par Michel Bégon, cette école est une première mondiale.

Alors en poste à l’hôpital de la Marine, Cochon-Dupuy fait un constat simple : les chirurgiens embarqués sont peu formés, avec de faibles connaissances en médecine et botanique. Pour veiller à la bonne santé des gens de mer, que ce soit les marins ou les ouvriers de l'arsenal, les étudiants doivent suivre une formation plus complète.

En 1722, l’École de Médecine navale de Rochefort ouvre officiellement ses portes. Avec une meilleure connaissance de l’anatomie, les élèves sont en capacité de soigner aussi bien les épidémies que les traumatismes. 

On ne s'attend pas forcément, en arrivant ici, à découvrir des collections anatomiques et chirurgicales. C'est un lieu qui ne laisse pas indifférent.

Dominique Daubigné, Ecole de Médecine navale

Un véritable cabinet de curiosité

Devenus officiers de santé de Marine, les nouveaux médecins-chirurgiens embarquent régulièrement pour des voyages d’exploration. Nombreux sont ceux qui rapportent des souvenirs venant agrémenter les collections ethnographiques de l’école de Médecine.

Les pièces présentées aujourd’hui au public témoignent de la soif de connaissance chez les scientifiques de l’époque. La bibliothèque regroupe 25 000 ouvrages dédiés à l’anatomie, à la médecine et à l’ethnographie. Le plus ancien date de 1478.

A l’étage, squelettes, écorchés et crânes de bagnards (dédiés à l’étude du cerveau), côtoient seringues, atèles et prothèses du 19e siècle. Près de 600 instruments de chirurgie sont exposés, le droguier compte plus d’un millier d’essences,….

Visiter ce lieu étonnant avec un guide permet de mieux appréhender la richesse du fond mais aussi de contextualiser les découvertes médicales et les différentes approches de l’époque.

 

Vous êtes étudiants en médecine ou professionnel de la santé ? Ce musée est fait pour vous ! Venez découvrir comment l'anatomie et la chirurgie étaient enseignées autrefois !