-A +A

Le Festival Rochefort Pacifique accueille Titouan Lamazou

Un parfum d'exotisme souffle sur Rochefort ! L'artiste et navigateur est le parrain de la 13e édition du Festival dédié aux cultures du Pacifique.

Rochefort, une ville tournée vers l’océan 

Lieu de départ de grandes aventures maritimes, du temps de La Royale ou encore aujourd’hui avec L’Hermione, la ville-arsenal foisonne de récits et souvenirs de voyages. Rendez-vous incontournable, le Festival Rochefort Pacifique continue d’alimenter cet esprit de découverte avec une 13e édition parrainée par Titouan Lamazou, artiste-navigateur atypique.

« Les habitants du Pacifique ont une autre perception du temps, dans les langues océaniennes il n'y a que le présent, le futur et le passé se regardent dans l'eau"

Titouan Lamazou

Rochefort Pacifique, du 21 au 24 mars 2019

Véritable invitation au voyage, le festival nous entraîne à la rencontre des populations d’Océanie à travers la littérature et le cinéma. Portée par des bénévoles, cette nouvelle édition s’exporte en dehors de Rochefort pour des rendez-vous hors les murs de Tonnay-Charente à Saint-Froult.

D’Australie à la Polynésie française, la programmation met en avant la grande diversité culturelle du Pacifique avec, cette année, un focus particulier sur les îles Salomon. Cet archipel situé entre la Papouasie-Nouvelle-Guinée et le Vanuatu est composé deux ensembles d’îles : les Salomon et les Santa Cruz.

Il ne vous reste qu'à pousser les portes du Festival pour profiter gratuitement des nombreux rendez-vous : conférences, rencontres avec les auteurs, courts-métrages, joute de traduction, projections, cafés littéraires...

C’est dans les îles Salomon, au milieu du Pacifique, que se termina l’expédition de La Pérouse.  C'est à Vanikoro, l’île la plus au sud de l’archipel que furent retrouvées les épaves de La Boussole et L’Astrolabe.

Conférence "Des nouvelles de Monsieur de La Pérouse" par Jean-Christophe Galipaud, archéologue et chercheur au Palais des Congrès, vendredi 22 mars à 16h. 

Bienvenue à Titouan Lamazou

Peintre et écrivain de la Marine, Titouan Lamazou parcourt les mers un pinceau à la main depuis des décennies. Son premier tour du monde, il le fait aux côtés d'Éric Tabarly, à bord de Pen Duick VI, de 1976 à 1979. Il se consacre ensuite à la course au large, remporte (entre autres) le premier Vendée Globe et la Route du Rhum avant de revenir à sa vie d’artiste.

Formé au dessin par le peintre et navigateur Yvon Le Corre, Titouan Lamazou raconte ses voyages et ses rencontres dans ses carnets. Engagé pour le droit des femmes, il est nommé au titre d’Artiste de l’UNESCO pour la Paix.

Le Bateau-atelier, aventure collaborative autour du monde

Au Musée du Quai Branly, Titouan Lamazou présentait récemment son nouveau projet, le Bateau-atelier lors d’une exposition spéciale. Un vieux rêve qui se concrétisera en 2020 lors d’un tour du monde sur ce catamaran ou « double pirogue » de 27.32m. Adepte du travail collaboratif, cet atelier itinérant accueillera à son bord des artistes, des intellectuels, des scientifiques… 

« Ce sera mon île, mais une île pour aller découvrir le reste du monde. »

Présentation du Bateau-atelier
  • Longueur : 27,32m
  • Maître-bau : 12,40m
  • Tirant d'eau : 2m
  • Tirant d'air : 33,72m
  • Déplacement : environ 70t
  • Surface "aile" : 200m2
  • Panneaux solaires : 100m2
  • Motorisation hybride
  • Accès handicap 
  • Surface atelier : 80m2

En visite à Rochefort, le samedi 23 mars, le parrain du Festival Rochefort Pacifique en profitera pour visiter l’Arsenal et L’Hermione. À 14h, il présentera son « Bateau-atelier » lors d’une conférence au Palais des Congrès de Rochefort.

Le festival Pacifique se décline sous toutes ses formes à Rochefort Océan